13/12/2010

Avant Noël : le temps de l'Avent

En cette période de l'Avent tous les chrétiens du monde entier se réjouissent de fêter Noël, c'est-à-dire Yechoua ( = Jésus en hébreu ), Juif de Nazareth né à Bethlehem, Messie promis et annoncé depuis des siècles par les prophètes et l'Ecriture.

Yeschoua est un homme, un vrai. Il est aussi le fils de Dieu et l'Ecriture nous révèle que :

- Tout a été créé par lui

- Il est venu à Noël pour sauver l'humanité

- Il reviendra sur terre pour y imposer son Royaume de justice et de paix

En écho à ce qui précède, voici un poème de prière et de louange :

Tu prononças le premier mot

Quand tu créas tout l'univers

Et tu couvris de ta lumière

Ce qui prit forme et devint beau

Au cœur du temps qui naît qui passe

Sur les rivages de l'espace

Seigneur Jésus reçois les mots

De ma louange comme un cadeau

Comme un agneau sans dire un mot

Du monde entier tu pris les maux

Offrant ta vie à Golgotha

En renonçant à tous tes droits

Au cœur du temps qui naît qui passe

Sur les rivages de l'espace

Seigneur Jésus reçois les mots

De ma louange comme un cadeau

Tu as déjà le dernier mot

Toi qui sortis du noir tombeau

Et qui reviens sur cette terre

En Roi vainqueur de l'Adversaire

Au cœur du temps qui naît qui passe

Sur les rivages de l'espace

Seigneur Jésus reçois les mots

De ma louange comme un cadeau

15:11 Publié dans Bible et Evangile | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

Commentaires

Le terme Jésus de Nazareth est une erreur de transcription, en hébreu le terme Nasrei, signifie ; celui qui représente !

Dans les évangiles, selon les versions il est clairement indiqué Nazrei et dans d'autres copies plus récentes que les autres c'est ce terme qui est à retenir !

Donc filions nous aux plus anciens des textes, cela semble nécessaire de le souligner.

Autre détail très important, car dans la guémétria hébraïque le nom doit être reproduit exactement, il ne s'agit pas de Yoshua, mais de Yéhoshua, ce nom possède une valeur numérique essentielle dans la désignation d'une personne, le moindre changement détourne le sens même du nom lui ayant été attribué par ses parents et il est interdit dans la religion Juive d'utiliser des sobriquets !

Écrit par : Corto | 13/12/2010

Les commentaires sont fermés.