07/12/2010

Blaise Pascal (suite et fin)

Remarquable Blaise Pascal qui réunit brillante intelligence et qualités de cœur.

 

Suite et fin de morceaux choisis pascaliens, à déguster pour le plaisir de l'esprit et le bien de l'âme (extraits de l'excellente biographie de Jacques Attali - LP Fayard 2000) :

 

" Qu'il y a loin de la connaissance de Dieu à l'aimer ! ".

 

" Le Dieu des chrétiens est un Dieu d'amour et de consolation; c'est un Dieu qui remplit l'âme et le corps de ceux qu'il possède; c'est un Dieu qui leur fait intérieurement sentir leur misère et sa miséricorde infinie, qui s'unit au fond de leur âme , qui la remplit d'humilité, de joie de confiance, d'amour; qui les rend incapable d'autre fin que lui-même ".

 

" L'Ecriture sainte est la science du cœur, non de l'esprit. Elle n'est intelligible que pour ceux qui ont le cœur droit (…).  Nous connaissons la vérité non seulement par la raison mais encore par le cœur. "      

 

" Il y a deux sortes de personnes qu'on puisse appeler raisonnables : ou ceux qui servent Dieu de tout leur cœur parce qu'Ils le connaissent , ou ceux qui le cherchent de tout leur cœur parce qu'ils ne le connaissent pas. "

 

" C'est le cœur qui sent Dieu et non la raison : voilà ce qu'est la foi, Dieu sensible au cœur, non à la raison. Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point : on le sait en mille choses."

 

" Tous les corps ensemble et tous les esprits ensemble et toutes leurs productions ne valent pas le moindre mouvement de charité. Cela est d'un ordre infiniment plus élevé. "

 

 

" J'aime la pauvreté parce qu'Il (Jésus) l'a aimée. J'aime les biens parce qu'ils donnent le moyen d'en assister les misérables. "

 

" Le propre de la richesse est d'être donnée libéralement."

 

" Et si les médecins disent vrai, et que Dieu permette que je relève de cette maladie, je suis résolu de n'avoir d'autres préoccupations ni d'autre emploi, le reste de mes jours, que le service des pauvres."

 

And last but least, en guise de cadeau de Noël :

 

" Jésus n'a rien fait d'autre alors qu'apporter la religion juive à tous ceux qui ne la pratiquaient pas : " pour montrer que les vrais Juifs et les vrais chrétiens n'ont une même religion.". 

 

" Deux avènements (de Jésus) : l'un de misère pour abaisser l'homme superbe, l'autre de gloire pour élever l'homme humilié."

 

 

       

11:59 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.