19/03/2009

Le pape contesté : mais où sont les catholiques ?

Chrétien évangélique, je ne suis évidemment pas un fan du Vatican et de la papauté. "Erreur de casting", "Benoît 13 et 3" et autres amabilités pleuvent sur lui ces derniers jours suite à ses déclarations africaines concernant l'éthique sexuelle. Ce matin dans le train pour Lausanne, un jeune voyageur arrogant et péremptoire s'étranglait d'indignation et n'hésitait pas à souhaiter que le chef religieux catholique "crève rapidement"... Charmant.

Deux choses m'interpellent :

1. Mais où sont les catholiques ? N'y a-t-il aucun membre de cette religion prêt à prendre la défense de son chef spirituel ? Prêt à dire que Benoît XVI a le droit et le devoir moral d'exprimer ses convictions sur un sujet d'éthique sexuelle ? Que, d'accord ou non avec lui, ses idées conservatrices ne sont pas de ce seul fait forcément irrecevables et stupides ? Qu'oser affronter le courant mondain dominant et soutenir un avis impopulaire est plutôt courageux ? Que seuls les poissons vivants nagent à contre-courant ?

2. Le "crime" du pape consiste donc - pour faire court - à oser dire que la sexualité vécue exclusivement dans le cadre du mariage est une bonne chose, propre à éviter la propagation du sida. Une affirmation scandaleuse pour cette génération ! Qui présente deux défauts majeurs intolérables : a) elle est vraie; et personne ne peut en contester le bien-fondé, b) elle bafoue l'Idole vénérée, le dieu (presque) tout-puissant de cet âge : le Sexe sans limite. Et malheur à celui qui osera s'opposer à ce glorieux et omniprésent Baal ! Malheur à celui qui contrarie ses nombreux prophètes et adorateurs ! Malheur à l'impudent qui bafoue son Nom en osant affirmer que l'être humain doit dominer la grande Idole et non l'inverse !

 

Olivier Emery

16:33 Publié dans Bible et Evangile | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer |

Commentaires

( N'y a-t-il aucun membre de cette religion prêt à prendre la défense de son chef spirituel ? Prêt à dire que Benoît XVI a le droit et le devoir moral d'exprimer ses convictions sur un sujet d'éthique sexuelle ?...)

Les chrétiens que vous cherchez, sont entrain de défendre Israël et se convertir au SIONISME, ils ne s'occupent plus du Saint-Christ.

http://www.custodia.org/spip.php?article5062

Écrit par : Hassen | 19/03/2009

"Une affirmation scandaleuse pour cette génération ! Qui présente deux défauts majeurs intolérables : a) elle est vraie; et personne ne peut en contester le bien-fondé,"

Dire que cette affirmation est scandaleuse pour nos générations témoigne vraiment d'une inculture totale. Malgré tous les beaux discours de l'Eglise catholique un double standard existe depuis bien longtemps qui veut que l'adultère ou la fornication pré-maritale de l'homme soit plus tolérés que si ceci était commis par la femme. De ce fait, au 19e siècle déjà, tous les beaux discours catholiques n'empêchaient pas la transmission de la syphilis par les hommes adultérins. Vu l'étendu du problème, on sait que ceux-ci étaient loins de représenter une minorité. Dès lors, si l'abstinence est effectivement le meilleur moyen de ne pas se voir infecter, ceci n'est pas une position réaliste et ne sera jamais respecté. Après tout, le pape pourrait aussi recommander l'ablation du pénis chez tous les nouveaux-nés mâle, le problème serait ainsi définitivement réglé....ça paraît absurde, ça ne l'est pas moins que de défendre l'abstinence. Ca me fait d'ailleurs sérieusement penser à toutes ces séries américaines où lors du premier rapport sexuel une jeune fille tombe enceinte...s'en est des fois à croire que dans ce bon pays on ne connaît ni l'existence du préservatif, ni celui des contraceptifs.

Si de fait, comme le disait Malthus, les passions des êtres humains (lui parlaient des hommes mais bon) devraient rester à peu près toujours ce qu'elles sont, et que les discours du pape sur ceci n'ont aucun effet, condamner l'utilisation du préservatif est une connerie moralisante de plus. D'autant plus que le préservatif ne fait pas qu'empêcher la transmission des maladies, mais aussi les conceptions non voulues.

Notre génération n'a donc rien inventé, elle s'est contentée de s'affranchir de l'hypocrisie des siècles précédants et devenir ainsi plus pragmatique. Le meilleur moyen ENVISAGEABLE de lutter contre la propagation du SIDA est donc bel et bien l'utilisation du préservatif, non un soit-disant contrôle de la sexualité qui n'a jamais véritablement existé. Autant "pisser dans un violon" comme le dit une expression populaire.

Écrit par : Audrey | 19/03/2009

Fascinante cette répulsion obsessionnelle des croyants de toutes obédiences pour les plaisirs du sexe.

Écrit par : Azrael | 19/03/2009

@ Azrael

Ignorance, ignorance quand tu nous tiens!

" ...Et parmi Ses signes Il a créé de vous et pour vous des épouses afin que vous trouviez auprès d'elles votre quiétude, et Il a suscité entre elles et vous affection et tendresse. En vérité, il y a en cela des signes certains pour ceux qui raisonnent." Coran

"...d'avoir des rapports avec vos épouses, qui sont un vêtement pour vous autant que vous l'êtes pour elles." Coran

" La vie d'ici-bas est simple jouissance et la meilleur de ses jouissances est la femme vertueuse." Parole du Prophète ( Hadith)

" Ô vous les jeunes! que celui d'entre vous qui est apte au mariage qu'il se marie car cela est meilleur pour baisser le regard et se préserver contre l'immoralité. Quant à celui qui n'en est pas capable qu'il jeûne. Cela sera pour lui une protection." Parole du Prophète

" ...Et tu as dans la copulation avec ton épouse une récompense auprès de Dieu. Un compagnon surpris dit au Prophète: Ô Messager de Dieu! L'un de nous assouvit-il son désir et en obtiendrait une récompense? Le Prophète répondit: Voyez-vous s'il le fait dans l'illicite, aura-t-il un péché? De même, le faire dans le licite, il en obtient une récompense." Parole du Prophète

Écrit par : Verite | 19/03/2009

Cher Olivier,
Toujours un plaisir de te lire...

Meilleures salutations
Andreas Boros

Écrit par : Andreas Boros | 20/03/2009

Les commentaires sont fermés.