05/12/2008

CALVIN 09 : QUEL TEMOIGNAGE ?

L'excellent magazine protestant-évangélique "CHRISTIANISME AUJOURD'HUI" (www.christianismeaujourdhui.info) mentionne dans son dernier numéro que le protestantisme officiel "a pris ses distances avec Calvin depuis bien longtemps". Et de relever qu'on veut bien de l'organisateur, du penseur, de l'enseignant ou du linguiste mais que le fond de son message reste méconnu : la grâce et la Seigneurie de Jésus-Christ. Ce constat est hélas bien vrai.

C'est un peu comme si on se gênait de fêter ce grand théologien qui fustigeait - et avec quel vigoureux talent ! - les dévoiements d'un catholicisme infidèle à l'Evangile : ça pourrait déranger l'oecuménisme ambiant ?

C'est un peu comme si on se gênait de fêter ce grand chrétien qui proclamait avec conviction et sans la moindre concession l'autorité des Ecrits bibliques : ça pourrait déranger trop de théologiens actuels dont "on ne sait plus en quoi ils doutent" ?

C'est un peu comme si on se gênait de fêter ce grand serviteur de l'Eternel qui (ré)affirmait clairement que seule la grâce offerte en Jésus-Christ procure le salut éternel à tout être humain : ça pourrait déranger les agnostiques ou les représentants d'autres religions ?

CALVIN 09 : un témoignage édulcoré lisse et agréable aux oreilles de tous ? On peut le craindre.

Olivier Emery

12:28 Publié dans Bible et Evangile | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer |

Commentaires

Mais la grâce en Jésus-Christ est propre à tous les chrétiens, non ? Ce n'est pas forcément la spécificité de Calvin.

Écrit par : R.Mogenet | 05/12/2008

Ce qui dérange les agnostiques c'est que c'était un fanatique qui n'a pas hésité à faire assassiner Servet. Il n'y a pas eu de "grâce" pour Servet, qui avait bien raison de dénoncer la trinité et le baptême des petits enfants.

Écrit par : Machin | 05/12/2008

ET SI ON JUGEAIT SUR PIECE ?

www.calvindrier.ch consultez le calendrier avec 13 dessins impertinents de BDéistes genevois,

Le Forum St Pierre, 24, bourg de Four, mardi 16 décembre à 20h, "la Foi seule, la grâce seule" - Marc Faessler et Vincent Schmid radiographient ce qui est obsolète et ce qui peut encore nourrir une réflexion contemporaine dans le pensée de Calvin

En attendant le spectacle "Jean Calvin" au pied du Mur des Réformateur tout au long du mois de juillet 09, le livret de Michel Beretti et la mise en scène de François Rochaix ne vont pas se gêner pour dénoncer les travers du Réformateur !

Le Jubilé Calvin n'a d'intérêt que s'il permet de jeter un regard actuel, y compris oecuménique sur l'apport de la Réforme. Cela demande de faire l'effort de se remettre dans le contexte du XVIè, de ne pas rabâcher des clichés éculés, de s'interroger sur nos intolérances en miroir de celles qu'on impute au Réformateur. Cela invite les protestants à redire en langage d'aujourd'hui les appuis qu'ils continuent à trouver dans la courant de pensée révolutionnaire qui a présidé au mouvement irréversible de la Réforme calvinienne.

Écrit par : C. Kuffer | 06/12/2008

lES éGLISES SONT IMPARFAITES HéLAS MAIS IL Y A DES EFFORTS : On a organisé aux Bastions le SAMEDI 25 AVRIL 2009 "LA FÊTE DES ENFANTS" (POUR LES ENFANTS DE 7 à 12 ANS) Calvin serait certainement content de voir cela et Jésus aussi. Et ceci inter-églises pour la GLOIRE DE DIEU.
- PERSONNE N'EST PARFAIT -
Et les adultes que font-ils ensemble ? A part écouter... et parfois juger.

Écrit par : Ruffieux Sylvie | 04/03/2009

Cher Olivier,
Toujours un plaisir de te lire...
Meilleures salutations
Andreas Boros

Écrit par : Andreas Boros | 20/03/2009

Les commentaires sont fermés.