15/07/2008

Oecuménisme ou unité des chrétiens ?

"L'oecuménisme suppose un effort spirituel et de réflexion pour surmonter les divisions que les hommes ont apportées et qui sont contraires à la volonté du Christ" déclare le cardinal genevois Georges Cottier à la Tribune de Genève.

Oui, l'unité des chrétiens passe inconstestablent par un "effort spirituel"; mais je doute qu'elle se réalise par l'oecuménisme si l'on entend par ce terme - au demeurant compliqué et abscons - l'unité des organisations religieuses (églises) qui se réclament du christianisme.

Car justement, les "divisions apportées par les hommes" trouvent très souvent leur source dans les traditions religieuses rajoutées à la bible. En revanche, ceux qui adorent Dieu "en esprit" (c'est-à-dire en communion avec le Saint-Esprit) et "en vérité" (c'est-à-dire en accord avec les Ecritures) expérimentent tout naturellement l'unité chrétienne.

Un effort spirituel ? Sans doute ! Ce n'est certainement pas par hasard que tous les quatre évangiles rapportent les paroles de Jean le baptiste au sujet de Jésus : "lui vous plongera ( = baptisera) dans le Saint-Esprit". Plus qu'en "effort", il s'agit d'un "combat" spirituel contre les mauvais esprits religieux infiltrés, hélas, dans toutes les églises et dénominations chrétiennes. Ce sont ces esprits qui font trop souvent d'une religion, même chrétienne, un obstacle à une véritable et vivante relation avec le Dieu de la bible révélé par le Saint-Esprit.

On ne naît pas disciple de Jésus le Messie, on le devient.

 

Olivier Emery

 

12:53 Publié dans Bible et Evangile | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

Commentaires

J'ai toujours été fasciné par l'histoire.
Histoire de comprendre pourquoi et comment, des gens ont pu abandonner leur foi, traditions, habitudes et pratiques rituelles, pour de nouvelles...

Il y avait bel et bien une autre religion avant la diffusion des récits sur la vie de Jésus.
D'ailleurs, certaines fêtes, correspondent bel et bien avec des pratiques plus anciennes, avec des constatations d'ordre astronomique, comme le solstice d'hiver...
Le 25 décembre, n'est pas une date historique, ni une date choisie, mais une date, qui ne change pas, qui correspond à une position dans le ciel, tant des étoiles que du Soleil lui-même.


Après avoir visionné le film Zeit Geist ( http://www.zeitgeistmovie.com/ ) ma conception du religieux a changé...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 15/07/2008

Les commentaires sont fermés.