27/06/2008

Port du voile et valeur démocratique

Dans un arrêt du 27 février 2008 (1D_12/2007) le Tribunal Fédéral (TF) se penche sur la question suivante : faut-il refuser la naturalisation suisse parce que la requérante porte un foulard en tant que symbole religieux ? Dieu merci - c'est le cas de le dire - le TF répond par la négative en affirmant, à juste titre bien sûr, que le port du foulard ne traduit pas en soi une attitude de manque de respect à l'égard des valeurs démocratiques et constitutionnelles suisses.

En effet et heureusement notre Constitution fédérale en ses articles 8 et 15 garantit l'égalité des êtres humains et la liberté de croyance : nul ne doit subir de discrimination du fait de ses convictions religieuses et toute personne a le droit de choisir librement sa religion et de la professer individuellement ou en communauté. Que le chrétien s'en réjouisse sans arrière-pensée car quand l'Etat protège le droit d'une personne musulmane à porter un signe extérieur religieux, c'est sa liberté de professer l'Evangile de Jésus-Christ qui est sauvegardée. Mais oui.

Olivier Emery 

15:08 Publié dans Bible et Evangile | Lien permanent | Commentaires (15) |  Imprimer |

14/06/2008

Drame militaire mortel sur la Kander

Difficile d'imaginer la douleur des proches des victimes de cette tragédie. Difficile de ne pas s'indigner devant le caractère a priori absurde des circonstances entourant cette affaire. Surtout quand on a eu le "privilège" d'accomplir ses 300 jours de service et de se remémorer ses souvenirs  personnels trop souvent peuplés d'évènements où la vanité, l'incompétence, le gaspillage, l'hypocrisie, l'ennui, l'autoritarisme et la bêtise s'épanouissaient en presque toute liberté. Bien sûr ce n'est que mon expérience personnelle et je n'ai probablement pas eu de chance; sans doute la majorité de mes camarades soldats gardent-ils un souvenir lumineux de ces périodes de service militaire où la classe naturelle des cadres ,la qualité de l'organisation et le respect d'autrui régnaient sans partage.

C'est la justice militaire qui va rendre la justice en cette affaire. C'est bizarre, mais j'éprouve une certaine crainte à ce sujet...mais je suis tellement subjectif que je dois forcément me tromper : les familles endeuillées n'ont certainement pas à redouter une attitude complaisante envers les responsables de ce drame.

 

Olivier Emery     

10:00 Publié dans Armée suisse | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |

05/06/2008

Habiba a-t-elle oui ou non le droit d'être chrétienne ?

Cette jeune éducatrice algérienne est renvoyée devant la justice pénale de son pays nous apprend l'excellent site www.topchretien.com (rubrique Top Info). Son crime ? Posséder des bibles et des évangiles : le procureur a requis trois ans (!) de prison ferme contre elle.

Le message chrétien est sans ambiguïté : la "vraie" religion chrétienne est une religion du coeur. L'amour de Dieu, par définition, se reçoit librement et ne peut donc s'imposer par contrainte. C'est pourquoi le chrétien qui écoute l'Evangile ne peut être qu'un fervent et inconditionnel partisan de la liberté de religion et de croyance. Il luttera ainsi sans compromis contre tous ceux qui voudraient, par exemple, empêcher un musulman de pratiquer sa religion.

Il s'indignera aussi bien entendu de ce qui arrive à Habiba et surtout priera pour elle et l'église d'Algérie. Il ne maudira pas ceux qui la persécutent car son Roi lui a donné cet ordre absolu : aime ton ennemi, aime celui qui te cause injustement du mal. Certes, il dénoncera avec humilité et fermeté les doctrines et idées de l'Islam qui s'opposent au lumineux message biblique. Mais il lèvera aussi vers le Ciel ses mains et prières pour bénir tout musulman et, notamment, tout arabe. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il existe dans le coeur du Dieu vivant une affection tendre et particulière pour chaque musulman et pour le peuple arabe qui a l'insigne honneur d'avoir été engendré par Abraham.

Et si nous, témoins occidentaux de l'évangile, aimions et respections plus et mieux nos amis musulmans arabes ? Toutes les courageuses Habiba d'Afrique du nord et d'ailleurs auraient  probablement plus facilement le droit d'être chrétiennes en leur pays.

Olivier Emery

 

15:10 Publié dans Bible et Evangile | Lien permanent | Commentaires (11) |  Imprimer |